Recette sans sel

Bonjour à tous ! Aujourd’hui nous allons vous expliquer comment cuisiner sans sel tout en regardant les propriétés culinaires des produits. On parlera de la sauce soja qui dès sa confection elle subit un salage. Grâce à ce procédé, nous avons réalisé un bœuf mariné au soja et caramel.

Première chose à faire c’est de prendre du bœuf avec le moins de graisse possible et coupez le en cube. Vous prendre à la place de l’agneau ou même du blanc de poulet.

Ensuite vous coupez un oignon, de l’ail et des lamelles de gingembre. Une fois que vous avez tout coupé, mettez de la sauce soja simple (Pas la sucrée!) . Ensuite ajoutez la viande les oignons et le gingembre. Puis laissez reposer environ 3h.

Plus vous laissez la viande marinée et moins vous aurez d’assaisonnement à faire durant la cuisson. Maintenant passons aux choses sérieuses : la cuisson !

Mettez un peu de beurre dans la poêle et ajoutez toute la préparation. Il ne faut pas cuire les oignons avant ? Non pas du tout parce qu’il vont cacher le goût de la viande. C’est la saveur de la viande que nous voulons mettre en avant mais pas les oignons !

Faites cuire revenir à feu fort pour saisir la viande et une fois qu’il commence à avoir de l’eau baissez le feu pour qu’elle cuise à l’intérieur.

Réservez la moitié du jus dans un bol vous comprendrez pourquoi. Lorsque la viande commence à sécher ajoutez le jus , de la sauce soja et de la fécule de maïs pour épaissir la sauce.

Et voilà la viande est prête ! Mangez le avec du riz et le tour est joué.

Bon appétit !

Les épices dans nos assiettes

Bonjour à tous ! Depuis quelques temps je suis passionné par les épices et plus particulièrement depuis ces 6 derniers mois.

Je me suis énormément documenté notamment sur les épices de tous les jours notamment le sel, le poivre, le persil, l’ail et l’oignon. Pour faire une bonne combinaison des saveurs, je vous préconise 3 voire 4 épices maximum en enlevant le sel et le poivre.

Pour maîtriser un plat surtout dans l’aspect épice, refaites-le 2 à 3 fois mais pas le même jour. Cela peut se faire sur plusieurs semaines ( Vous n’allez pas manger le même plat 5 jours de suite quand même). Vous verrez que même en le refaisant la 2e fois vous aurez une attitude plus critique du plat et du dosage des épices.

Prenons un exemple simple : le poulet. (Oui c’est un exemple à la portée de tous). Je vais vous donner 2 astuces.

Astuce 1

Si vous mangez le poulet avec des frites maison, il faut des épices qui permettent de relever le poulet comme l’ail. Ajoutez juste l’ail, sel et poivre au milieu de cuisson. Une fois que la cuisson est presque fini ajoutez un filet de citron dessus.

ATTENTION ! Ne dépassez pas 180° C au four parce que le goût de l’ail donnera un goût amer à la viande.

Par contre pour les frites cuisez les à l’eau bouillante durant 5 min. Une fois fini mélangez avec du sel poivre et herbes de Provence. Mettez au four environ 15 à 20 minutes.

Vous avez vu je n’ai utilisé que 4 épices différentes.

Astuce 2

Une recette de poulet à base crème. A travers cette recette, on va relever le côté doux et sucrée du poulet. Tout d’abord faites fondre du beurre puis jetez les morceaux de blanc de poulet ( le blanc de poulet cuit plus vite à la poêle et a un goût plus moelleux lorsqu’on l’associe à la crème). Faites bien revenir les morceaux à feu doux.

Une fois qu’ils commencent à avoir un peu d’eau au fond de la casserole, augmentez le feu jusqu’à ce que le fond de la poêle soit un peu brûlé. Ajoutez les oignons à ce moment puis remuez énergétiquement. Pour déglacer le fond, ajouter du vin blanc et décollez bien les sucs (ce qui est fond de la casserole).

Versez un peu de crème entière à feu doux puis de la crème fraiche pour épaissir. Ajoutez un peu de paprika doux ou fort à votre convenance, du thym, du persil et ajustez en sel.

Pour une touche de fraîcheur, ajoutez des tomates cerises dans la sauce. Servez ce plat avec un plat de pâtes ou des légumes verts.

Ainsi vous avez pu voir qu’avec 3 à 4 épices on peut changer un plat. Rien ne sert d’ajouter énormément d’épice parce que cela modifiera considérablement le goût des aliments.

Je vous souhaite bonne dégustation et faites moi un retour sur mon blog ou sur mon Instagram (@boni_cook). Bon appétit !!

Mac and cheese

Bonjour à tous ! Petit récapitulatif du mois février je vous remercie tous d’avoir lu mes articles et je dit bienvenue aux nouveaux qui liront mes articles.

Passons aux choses sérieuses ! Aujourd’hui c’est le mac and cheese qui est à l’honneur.

J’ai jamais vu une recette aussi simple que ça. Si vous êtes fans de fromage et de pâtes alors ce plat est fait pour vous.

Mettez du beurre dans une casserole et rajoutez la crème fraîche quand le beurre a totalement fondu avec un feu moyen.

Une fois que la crème s’est bien fluidifiée ajoutez 3 fromages de votre choix. Pour moi j’ai mis emmental, cheddar et comté. Rajoutez les au fur et à mesure le temps que le fromage fonde.

Gardez un peu de fromage pour gratiner au four.

Mettez les pâtes à cuire. Les macaronis sont indispensables sinon si vous en avez pas sur la main mettez des rigatoni.

ATTENTION !! Ne faites pas cuire les pâtes trop longtemps parce qu’elles auront une deuxième cuisson au four !!

Une fois que vous avez fait le bon dosage, faites l’assaisonnement. Du sel du poivre et ma touche perso c’était du piment fort moulu.

Si vous sentez trop la crème, ajoutez de l’ail et jouez avec les épices pour diminuer la saveur crémeuse.

Maintenant ajoutez les pâtes dans la crème hors du feu. Une fois bien mélangé, mettez dans un plat pour faire gratiner le reste de fromage qui vous reste sur le dessus.

Laissez 15 minutes au four et accompagnez le d’un bon poulet au four !! Bonne dégustation !

Burger maison

Bonjour à tous ! Aujourd’hui nous parlerons du burger maison ! Donc ça ne sert à rien d’aller au drive pour en acheter un. Lisez le post avant et vous pourrez économiser énormément.

C’est très simple et efficace de le faire. Plus rapide que dans un fast food d’ailleurs ! Bon si vous voulez faire le pain vous même ça prendra un peu de temps mais si vous avez que le steak à faire en moins de 10 minutes il est prêt.

Vous avez juste à acheter de la viande hachée et l’assaisonner avec du sel poivre ail et oignon émincé finement. En fonction de la taille de votre pain vous aplatissez la viande hachée.

N’oubliez pas de faire un steak plus large que le pain parce qu’il diminuera à la cuisson. Mettez juste un peu de beurre dans la poêle. Et laissez cuire à feu doux pour que le steak cuise bien à l’intérieur.

Concernant votre hamburger vous pouvez le faire comme vous le sentez. Une petite tomate, du ketchup , des cornichons et oignon si vous voulez.

Petite astuce sauce. Vous savez le fast food avec un grand M. Nous avons reproduit la sauce du fameux hamburger indémodable du Bxx Mxx !! Lisez bien !

Mélangez dans un bol de la mayonnaise, moutarde, vinaigre blanc, paprika, ail, oignon sel et poivre. Dosez vous-même les proportions parce que chacun a ces préférences. Les sites de cuisine proposent toujours des dosages prédéfinies qu’il faut respecter à la lettre.

Bonne dégustation de votre hamburger maison et bon appétit en avance !!

Le gingembre dans sa splendeur

Bonjour à tous ! Nous commençons aujourd’hui les choses sérieuses car nous parlerons d’une épice : le gingembre. En effet au cours de ce blog, nous étudierons les épices mais aussi de plats simples à faire.

Bien ! Commençons. Je vais pas vous parler comme un scientifique avec tous ces noms latins ( blablabla ) mais juste à quoi il sert vraiment dans la cuisine.

La plupart du temps, cette épice est utilisée dans les plats asiatiques car elle est bénéfique pour le corps surtout la digestion. Elle a un goût très épicé et un léger goût d’agrumes. Lorsque vous l’achetez séché ( en poudre ) la saveur est plus forte et moins citronnée tandis que si elle est fraîche elle a plus d’arôme.

On peut l’accorder de différentes façons avec de multiples épices mais tout dépend ce que vous recherchez exactement. Chacun a ces préférences dans la cuisine c’est normal.

On peut l’associer que ce soit en plat salé ou sucrée. Comme je vous l’ai déjà dit je vous parlerai des plats salés.

Premièrement le gingembre s’associe très bien avec le porc surtout avec une sauce sucrée.

Exemple de plat que vous pourrez faire c’est un porc caramel. Pour ceux qui ne mangent pas de porc, remplacez le par de l’émincé de bœuf. Si vous avez du gingembre frais, faites de fines lamelles et mélangez le à la viande.

Sinon si vous aimez le poisson, faites en de fines lamelle et rajoutez-le à un cabillaud cuits à la vapeur.

Où l’acheter ? Vous pouvez l’acheter frais dans les grandes surfaces.

Mon conseil du jour : Achetez le gingembre frais parce qu’il peut être aussi utiliser pour de multiples plats et même dans des tisanes donc il est toujours utile.

J’espère que je vous ai bien aidé et je vous dis à la prochaine. N’hésitez pas à m’envoyer des messages sur mon Instagram ( boni_cook) pour d’autres conseils sur cette épice.

Poulet frit façon coréen

Bonjour bonsoir !! Aujourd’hui nous parlerons du poulet frit mais de la façon coréenne. En effet il existe de multiples façons de frire le poulet. Chaque culture culinaire est unique.

Pour en venir au poulet, j’ai pris du blanc de poulet car il est tendre et facile à frire. Il n’est pas épais contrairement au pilon.

Tout d’abord, prenez 2 bols assez grand : un pour mélanger le lait et un autre pour la farine et de la fécule de maïs. Par contre, ajouter du sel et poivre dans la farine. Une fois les 2 bols prêts, jetez les blancs de poulet coupés en cube dans le lait.

Mettez au réfrigérateur environ 30 minutes le temps que le poulet imprègne bien le lait. Quand le temps est écoulé, égouttez le poulet et mélangez les à la farine. N’hésitez pas à bien malaxer dans la farine n’ayez pas peur !!

Pour frire vous pouvez le faire à la friteuse ou dans un bain d’huile à la poêle. Attention !! Il faut frire DEUX FOIS j’ai bien dit DEUX FOIS le poulet !! Faites la différence en mangeant un bout avant la deuxième cuisson et un autre à la deuxième. Vous sentez quoi de différent ? Il est plus croustillant non ? Hé bin c’est exactement ça ! La première cuisson cuit le poulet et la deuxième cuit la chapelure et la rend plus craquante.

Une fois que c’est fait , chauffé une poêle et mettez un peu d’huile. Mélangez de l’ail et du vinaigre de riz à doser délicatement. Si vous n’en avez pas prenez du vinaigre blanc. Ensuite ajoutez de la sauce soja et du gingembre puis laissez chauffer à feu doux.

Une fois que c’est fait, mélangez le poulet dans la sauce et ajustez l’assaisonnement à votre guise. Dégustez le poulet avec du riz comme sur ma photo sur ma page Instagram.

D’ailleurs au prochain article, je vous parlerai du gingembre en particulier car elle est inconnue pour beaucoup de personnes. Elle peut apporter énormément dans vos plats !

Bon essai cuisine et je vous dit à la prochaine sur le gingembre !!

Pâte carbonara

Bonjour à tous ! J’espère que le précédent article vous a plu !

Aujourd’hui nous allons parler de la carbonara. En effet c’est une recette simple mais efficace que ce soit pour étudiants ou quand on a juste pas envie de cuisiner.

Pour commencer il faut acheter du lard fumé. Si vous en avez pas prenez des lardons déjà coupés. Laissez les cuire à feux doux sans matière grasse !

Le lard est assez gras pour en ajouter (On fait quand même attention à la ligne en toute circonstance). Une fois que le lard a bien coloré ajoutez un peu de crème fraîche mais laissez toujours le feu doux pour ne pas sécher la sauce.

Ah oui pendant ce temps vous pouvez déjà mettre les spaghettis à cuire dans de l’eau salée.

Il ne faut surtout pas assaisonner la sauce en plein milieu parce que vous n’aurez pas la puissance de toutes les épices !

Ajoutez du parmesan dans la sauce et attendez que tout ce mélange. En dernier vous assaisonnez en persil et poivre à votre guise.

En astuce final si vous voulez vous mélangez les pâtes avec la sauce ou sinon vous rajoutez la sauce sur les pâtes.

Et maintenant bonne dégustation ! N’hésitez pas à me suivre sur Instagram (boni_cook) pour les prochaines explications de recettes !

Sauce bolognaise

Bonjour à tous ! Aujourd’hui nous allons parler de la bolognaise. Ce plat est aimé par tous car elle est simple et rapide à faire. Si nous nous penchons véritablement sur cette sauce, elle doit mijoter pendant 2 heures !!

Hé oui … pour qu’elle soit correctement faite on doit laisser cuire la sauce à feu doux durant 2 heures pour que la sauce se fasse correctement. Pour y arriver , il faut deux sortes de viandes : la viande hachée et la chaire à saucisse.

Bien qu’il y ait de multiples variantes de la bolognaise, je vous conseille de faire ces 2 viandes car dans la chair à saucisse il y a déjà du lard (Pensez économie et astuce !). Lorsque vous les faites cuire , déglacez la viande au vin rouge.

Pour revenir à la cuisson des ingrédients à rajouter dans la sauce, utilisez de la carotte du céleri et de l’oignon. La carotte et l’oignon vont donner une note sucrée tandis que le céleri va raviver le goût de la viande.

Puis concernant la sauce tomate, prenez du concentré de tomate et du coulis de tomate. N’oubliez de rajouter un carré de sucre lorsque vous commencer à laisser mijoter pour 2 heures. Sans sucre , la sauce aura un goût aigre.

Dernière astuce , n’ajoutez surtout pas le sel et le poivre en début de cuisson. Ajoutez seulement environ 15 min avant la fin de cuisson. En ajoutant le sel et le poivre au début, les épices perdent leur force. Pour sentir surtout le poivre ajoutez une partie en fin de cuisson et le reste dans votre plat. Faites en de même pour le sel.

C’est tout pour aujourd’hui et je vous dit à la prochaine ! Si vous voulez d’autres conseils n’hésitez pas à laisser un commentaire !

Retrouvez-moi sur ma page Instagram : @boni_cook et n’hésitez pas à vous abonner !

Bonjour les cookistes !

Salut à tous et bienvenue dans mon univers !

Je suis un amateur de cuisine et je voudrais vous faire découvrir mes idées de recettes mais aussi vous proposer des recettes alternatives qui pourraient vous correspondre. En effet , j’aime essayer de nouvelles choses en cuisine surtout dans la cuisine salée (Oui je sais …. pourquoi pas du sucrée aussi ? Chacun à son domaine de prédilection dans la cuisine ).

La cuisine me fascine et j’aimerais le faire partager à un maximum de personne en partageant d’autres sites que j’aime et avoir des avis extérieurs . Il n’y a pas d’âge pour cuisiner !

Mais le plus important dans la cuisine ce sont les épices surtout le dosage . Une épice peut changer considérablement un plat et ainsi décupler les saveurs. Que ce soit sel et poivre dans un plat , le bon équilibre est primordial.

Je vous raconterai tout ceci par la suite dans d’autres articles ne vous inquiétez pas !